• Pour les aumônières :
  • 8 feuilles de brick
  • Une buchette de fromage de chèvre
  • 4 cuillères à café de miel du maquis
  • Des feuilles de basilic frais
  • De la ficelle ou des cure-dents
  • Pour la salade
  • Un mélange de salade
  • 2 tomates
  • 1 grosse pomme bien juteuse
  • Quelques noix

Le dîner de ce soir sera raffiné ! On part sur une petite salade automnale composée de salade, de noix et de pomme accompagnant des aumônières de chèvre au miel. Ah, on en salive déjà, n’est-ce pas ? Et l’avantage c’est que ce petit repas ne prend qu’une vingtaine de minutes de préparation ! C’est parti…

La préparation des aumônières de chèvre / miel

Les aumônières se mangent bien chaudes, il faut donc être bien organisé(e) pour que tout soit prêt en même temps. On va donc commencer par les aumônières de chèvre et terminer par la salade. Ca vous va ? Alors, on se lance.

Coupez votre buchette de chèvre frais en 4 parts. Ne vous inquiétez pas si votre coupe est catastrophique, on va l’émiettez de toute manière. Chaque aumônière sera composée de 2 feuilles de brick disposée en quinconce. Posez donc vos 2 feuilles de brick et déposez en leur centre l’équivalent d’une part de chèvre. Posez une feuille de basilic et versez une cuillère de miel. C’est là que vous comprendrez l’intérêt d’avoir 2 feuilles de brick :) . Salez, poivrez.

Pour renfermer, il y a les adeptes du cure-dent mais si les arts manuels ne sont pas votre fort, une ficelle alimentaire peut faire l’affaire. Joignez donc les extrémités des feuilles de brick au sommet et attachez-les ensemble.

Préchauffez votre four à 200°c. Dès qu’il est chaud, enfournez les aumônières placées sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé pendant 10/15 minutes, en surveillant bien !

Pour la salade, lavez-la et séchez-la bien. Coupez la pomme et les tomates en petits dès. Hachez également grossièrement les noix. Pour la vinaigrette, restez dans le thème en utilisant un peu de miel pour la parfumer.

Quand les aumônières de chèvre sont bien dorées, sortez-les du four. Retirez avec beaucoup de précaution les aumônières du papier sulfurisé afin qu’elles ne s’arrachent pas ! Et vite, à table pendant que c’est chaud :) .

Photo : Quinn Dombrowski

NOTER LA RECETTE

Recette des aumônières chèvre/miel du maquis

Nombre de votes : 13 votes
Note de la recette : 3.46 / 5