• 6 cédrats
  • 400g de sucre
  • 30 cl d’eau
  • 1 blanc d’oeuf

L’histoire du cédrat en Corse remonte à la fin du 19ème siècle. A cette époque, la culture corse constituait la production la plus importante au monde ! Elle était essentiellement destinée à l’industrie du fruit confit d’Italie et d’Europe du nord. Aujourd’hui, il ne reste plus que quelques petits vergers en Corse, par exemple à Nonza. Mais ce fruit n’en reste pas moins délicieux et vraiment rafraichissant ! Pour cet été, nous vous proposons une recette… givrée au cédrat !

Préparation du cédrat givré

Vous vous en doutez la recette du cédrat givré diffère peu de celle du citron givré ! Le cédrat étant le citron corse. Vous avez la sorbetière offerte pour votre mariage ? Super :) . A l’attaque !

Lavez 4 cédrats sous l’eau claire pour pouvoir les utiliser comme coupelles (les 2 autres se serviront que pour leur pulpe et leur jus). Ensuite, comme dans Tintin « coupez-leur la tête ! ». Conservez les chapeaux pour la suite. Prélevez des zestes sur l’un des cédrats.

Dans une casserole, portez à ébullition, l’eau, le sucre et les zestes. Dès les 1ers bouillons, retirez du feu et laissez refroidir sur le côté.

Videz l’ensemble des cédrats en utilisant un presse-agrumes. Il faut bien sûr conserver à la fois le jus et la pulpe, pour donner plus de goût. Pour être sûr(e) qu’il ne reste plus de matière sur les bords, utilisez une petite cuillère pour gratter doucement l’intérieur des cédrats. Attention à ne pas abimer les citrons… sinon c’est le congélateur qui sera givré :) .

Montez le blanc en neige. Incorporez : le blanc, le jus et sa pulpe au sirop refroidi. Versez le tout dans la sorbetière et c’est parti ! Lorsque le sorbet est pris, transvasez le sorbet dans les 4 cédrats. Hop, le tout au congélateur pendant 2 ou 3 heures. Attention aux dents, c’est froid :) .

Photo : Abac077

NOTER LA RECETTE

Recette du cédrat givré

Nombre de votes : 4 votes
Note de la recette : 4.75 / 5